Connect with us

Dossiers

3 conseils pour récupérer plus rapidement en musculation

Publié

le

optimiser-progression-musculation

La musculation est un sport qui, lorsqu’il est pratiqué de manière intensive, demande énormément d’énergie pour récupérer de ses séances.
Pour accélérer sa progression en musculation, il est primordial d’optimiser sa récupération afin de pouvoir enchaîner les séances de manière intensive, sans risquer la blessure et le surentrainement.

En plus d’un rééquilibrage alimentaire pour apporter tous les nutriments dont vous avez besoin, vous allez devoir mettre en place plusieurs choses.

Dans cet article, je vous délivre 3 conseils à mettre en place pour récupérer plus rapidement de vos séances de musculation.

Conseil #1 : Profitez de la fenêtre anabolique

Pendant votre séance de musculation, vous provoquez des microlésions au niveau de votre tissu musculaire.
Votre corps devra alors mettre en place une série de processus métaboliques afin de réparer ces lésions.

On appellera ces processus l’anabolisme musculaire, qui sont le contraire du catabolisme musculaire.
Dans une fenêtre de 30 à 60 minutes après la séance de musculation, votre métabolisme est particulièrement réceptif et tous les nutriments absorbés pendant cette période seront plus rapidement assimilés par votre organisme : on l’appelle la fenêtre anabolique.

Pour optimiser votre récupération après la séance d’entrainement, il est donc primordial de consommer un stack composé de protéines à diffusion rapide (la whey idéalement), couplé à une dose de glucides à haut index glycémique.
Concernant la Whey, nous vous conseillons la Iso Whey Zero de Biotech USA qui vous offrira tous les acides aminés dont votre corps à besoin pour commencer son processus.

Dans tous les cas, ne laissez jamais trop de temps (plus de 60 minutes) entre la fin de votre séance et votre repas !

Conseil #2 : Soignez votre alimentation

Beaucoup de pratiquants de musculation n’obtiennent pas les résultats attendus, alors qu’il se donnent à 200% à la salle d’entrainement.
Malheureusement, en parlant quelques minutes avec eux, on s’aperçoit très rapidement que leur alimentation n’est absolument pas adapté…

Voici 10conseils alimentaires pour progresser plus rapidement :

  1. Mangez entre 2 et 2,5g de protéine par kilo de poids de corps, chaque jour
  2. Mangez entre 3 et 5g de glucides par kilo de poids de corps, chaque jour
  3. Mangez entre 1 et 1,5g de lipides par kilo de poids de corps, chaque jour
  4. Buvez au minimum 2,5 litres d’eau par jour
  5. Mangez régulièrement, en plus petite quantité (toutes les 3 heures)
  6. Fuyez les sodas, la charcuterie, les confiseries et tous les produits industriels en général
  7. Pensez à l’équilibre acido-basique pour éviter les inflammations
  8. Mangez beaucoup de légumes ! Les vitamines et minéraux sont essentiels pour une bonne récupération
  9. Variez vos sources de protéines : œufs, poissons, viandes blanches, viandes rouges, protéines végétales, …
  10. N’oubliez surtout pas les bonnes graisses, et pensez à l’équilibre Oméga3-Oméga 6

Conseil #3 : Dormez suffisamment

Le sommeil pour la musculation est primordial pour récupérer plus rapidement de ses séances.
En plus du nombre d’heures (entre 7 et 9h suivant les personnes), il est très important de respecter un cycle de sommeil quasiment identique chaque jour.
Par exemple, si vous avez besoin de 8h de sommeil, couchez-vous toujours à 23h et levez-vous toujours à 7h, même le week-end.

 

La musculation est un sport contraignant si vous souhaitez obtenir de bons résultats. Mais au bout d’un certain moment, ces contraintes deviendront tout simplement votre style de vie !

 

 

Passionné de musculation depuis plus de 10 ans et préparateur physique, je partage avec vous toutes mes connaissances en matière d'entrainement et de nutrition pour vous aider à progresser plus rapidement.

Advertisement guide de la prise de masse
Cliquer pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dossiers

Femme musclée : strong is the new sexy

Publié

le

fitness-strong-sexy

Dans l’esprit des gens, une femme musclée est un contre-sens. Beaucoup pensent qu’une femme musclée ne peut pas être sexy, et associent musculation à la gente masculine obligatoirement !
Pourtant, grâce notamment à la montée du Crossfit notamment, on trouve de plus en plus de femmes musclées qui peuvent garder leur féminité !

Femme musclée, plus healthy que les mannequins !

Femme musclé VS mannequin

Pendant de longues années, les mannequins étaient représentées comme le modèle de féminité par excellence. Néanmoins, une maigreur de plus en plus extrême et quelques scandales plus tard, l’image des mannequins ont pris un sérieux coup dans l’aile !
Aujourd’hui, mannequin ne signifie plus être en bonne santé, mais tout simplement se priver de nourriture !

On observe alors une montée en puissance des comptes Facebook et Instagram de femmes musclées, propageant un nouveau message beaucoup plus healthy que les mannequins !
Pour les hommes qui pensent directement à “Je ne veux pas d’une femme qui ressemble à un homme”, je vous conseil de méditer sur la réplique d’Arnold schwarzenegger :

Si une femme avec des muscles ressemble à un homme, alors un homme sans muscles ressemble à une femme.

Bien sur, l’objectif pour les femmes n’est pas devenir aussi musclé qu’Arnold, mais cette discipline commence à rentrer dans les moeurs et les femmes sont de plus en plus nombreuses dans les salles de musculation.

Femme musclée, votre corps vous remerciera !

Femme musclée et santé

Malgré tous vos efforts, les années avancent et votre corps vieilli au fur et à mesure !
Les femmes sont beaucoup plus touchées par l’ostéoporose. Cette diminution de la masse osseuse est bien entendu inévitable, mais elle peut être fortement ralenti !

En effet, l’ostéoporose arrive beaucoup plus tôt chez les personnes sédentaires qui ne pratiquent pas d’activité physique que chez les sportifs.
De même, une carence en protéines permet de favoriser l’ostéoporose.

La pratique d’une activité sportive intense comme la musculation (plus communément appelée Fitness pour les femmes) ou le Crossfit vous permettra d’entretenir votre masse musculaire, mais également votre masse squelettique !
Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès de protéines qui acidifient votre organisme ! Un bon équilibre acido-basique est essentiel pour retarder l’arrivé de l’ostéoporose.

De plus, une bonne hygiène de vie en limitant l’alcool et le tabagisme sera important pour retarder la diminution de la masse osseuse !

Se muscler quand on est une femme : 6 conseils

Femme musclée abdos

Se muscler quand on est une femme se fera par un processus légèrement différent que quand on est un homme ! En effet, les objectifs sont souvent différents, et les métabolismes également !

Conseil #1: N’ayez pas peur d’augmenter les charges !

Un programme de musculation pour les femmes sera sensiblement différent de celui d’un homme.
En effet, les objectifs ne sont pas les mêmes. La première volonté d’un homme sera souvent d’attraper des pectoraux imposants et des biceps énormes !
Alors qu’une femme va généralement vouloir muscler son fessier et ses membres inférieurs.

Quoi qu’il en soit, n’ayez pas peur d’augmenter vos charges au fur et à mesure de votre progression pour continuer à développer vos muscles !
Je vois énormément de femmes dans les salles de musculation qui s’entrainent avec des charges presque vides car elles ont peur de devenir trop musclé…
Ne vous inquiétez pas, vous ne vous lèverez pas un matin avec 10kg de muscle supplémentaire.

Le processus de développement musculaire est long, surtout chez la femme qui possède un taux de testostérone plus bas que les hommes.

Conseil #2 : Augmentez vos protéines.

Au niveau alimentation pour la musculation, n’ayez pas peur d’augmenter vos doses de protéines !
Les protéines, composés d’acides aminés, sont les briques de vos muscles !
La quantité de protéines que vous devez consommer augmente si vous faites de la musculation à environ 2g par kilos de poids de corps.

Si vous êtes en carence de protéine, vous ne pourrez pas récupérer de vos séances de musculation, et votre corps ne pourra pas reconstruire votre masse musculaire…
Autant dire que l’entrainement n’aura servit à (presque) rien.

Conseil #3 : Diminuez les quantités et augmentez la fréquence des repas

Augmentez vos nombres de repas à 6 ou 7 et diminuez les quantités, cela vous permettra de garder un métabolisme rapide et évitera le stockage des graisses.

Si vous ne pouvez pas vous mettre à table 6 ou 7 fois par jour, aidez-vous d’un complément alimentaire en achetant des protéines en poudre.

Conseil #4 : Diminuez les glucides et choisissez les “bons glucides”

Tous les glucides ne se valent pas ! Un nouveau système de mesure est aujourd’hui utilisé pour déterminer la vitesse d’assimilation des glucides : l’index glycémique.
Plus l’index glycémique est haut, et plus les glucides seront assimilés rapidement par l’organisme, et le sucre directement disponible pour le corps !
Si il n’en a pas besoin immédiatement, il y a de fortes chances qu’il le stock sous forme de graisse pour l’utiliser plus tard.

Privilégiez donc les glucides à faible index glycémique.

Conseil #5 : Privilégiez les bonnes graisses !

Les graisses sont souvent considérés comme des ennemies. Pourtant, les bonnes graisses sont indispensable pour votre santé et entrent en jeu dans de nombreux processus métabolique, dont l’oxydation de votre masse graisseuse !
Les acides gras doivent représenter entre 30 et 40% de vos calories journalières.

Si vous êtes à court d’idées pour vos repas, n’hésitez pas à consulter nos recettes spéciales musculation & Fitness !

Conseil #6 : Fixez-vous des objectifs !

Cette règle est valable aussi bien pour les hommes que pour les femmes, mais il est tout de même important de la rappeler !
Se fixer des objectifs à court terme et réalisable est essentiel pour garder la motivation et réussir à atteindre votre objectif final !

 

Les femmes musclées sont de plus en plus présentent dans notre société, et la mentalité change peu à peu. Aujourd’hui, une femme musclée n’est (presque) plus considéré comme un extra-terreste, mais plutôt une source d’inspiration pour un mode de vie plus sain.

Continuer la lecture

Dossiers

Synthol : la dérive du Bodybuilding !

Publié

le

synthol et musculation

Le synthol en musculation, voilà un sujet maintenant bien connu dans le monde du bodybuilding et qui mérite votre attention.
L’objectif de tout pratiquant en musculation est généralement d’obtenir un corps musclé, tonique, sculpté.
Il me semble déterminant, à travers cette pratique de la musculation, d’obtenir un corps plus souple, plus endurant , plus fort, prêt à soutenir les efforts de la vie quotidienne avec plus d’efficacité.
De très nombreuses personnes pratiquant la musculation sont focalisées sur un objectif de prise de masse. Cela devient tellement une obsession que certains tombent dans des dérives telles que le dopage, ou le synthol, comme on va le voir dans cet article…

Le synthol : c’est quoi ?

synthol et musculation

Si on vous dit synthol, vous pensez tout de suite au produit vendu en pharmacie contre les coups et pour les bains de bouche ! Dans le domaine de la musculation, on ne parle pas du tout du même produit, attention à ne pas confondre…

Le synthol est une substance qui a été développée par Chris Clark : c’est un mélange d’acides gras, de lidocaïde et d’alcool. Cette substance se présente sous la forme d’une solution huileuse. Ce produit a été rebaptisé “synthetize” et commercialisé sous le nom de “pump’n pose” aux Etats Unis.

Les effets du synthol en musculation

Les effets du synthol en musculation

Le principe de cette substance est très simple : on l’injecte dans un muscle et une réaction permet de faire gonfler le muscle quasi instantanément..

Ce produit a été utilisé en compétition de bodybuilding principalement pour cacher un manque sur certains muscles qui avaient du retard…Mais bien sûr, ce produit était injecté avec une assistance médicale, avec un respect des doses…Il a très vite été utilisé par des amateurs qui voulait sans cesse voir leurs muscles plus gros…

De nombreuses photos et vidéos ont circulé sur le net pour montrer les dérives de l’utilisation de cette substance. On se retrouve avec des personnes ayant des muscles difformes, pas en rapport avec le reste de l’organisme. Cette réaction inflammatoire de la zone faisait grossir le muscle de façon disgracieuse. On ne voyait même plus de dessin musculaire, juste une grosse boule, comme si le muscle avait été gonflé par une pompe à vélo !

Les risques encourus avec le synthol

les dangers du synthol en musculation pour la santé

Non seulement vous n’obtenez pas de beaux résultats esthétiques avec l’utilisation du synthol, vous n’obtenez pas non plus de gain de force ou puissance musculaire. Pire encore, vous encourrez de graves problèmes de santé avec l’utilisation du synthol en musculation :

  • Paralysie d’un membre si vous touchez un nerf
  • Infections et abcès possible
  • Interventions chirurgicales pour éliminer l’infection
  • Déchirement de la peau
  • Si vous injectez le produit dans une veine ou artère, cela atteint le coeur et poumon et entraine la mort..

Quel est l’intérêt d’utiliser du synthol en musculation ?

La réponse à cette question est très simple : aucun intérêt !

L’objectif selon moi de pratiquer la musculation est d’obtenir un corps athlétique avec l’utilisation de méthodes d’entrainement spécifique, et de nutrition adaptée. On doit obtenir un objectif esthétique, mais également et surtout un corps en bonne santé.

L’utilisation du synthol ne permet aucun gain de qualité musculaire, ni force, ni explosivité, ni puissance.. Cette technique a même eu tendance à ringardiser la pratique du bodybuilding, et la résumer à des techniques de triche et dopage..

Aujourd’hui, on comprend pourquoi les techniques de musculation à poids de corps, comme le crossfit, qui privilégie des techniques fonctionnels, avec un mode de vie sain en dehors, prennent un essor formidable partout dans le monde.

Greg Valentino : un exemple du désastre du synthol

Culturiste américain, Greg Valentino était reconnu pour avoir les plus gros bras au monde…avec plus de 70 cm de tour de bras ! Il s’injectait du synthol dans les bras pour faire gonfler ses bras
Vous pouvez le voir sur ces photos : le résultat est ignoble…On a même du mal à croire que ce n’est pas une photo retouché avec photoshop…

greg valentino : avant - après synthol

Résultat, il a attrapé une infection qu’il a voulu drainer lui même..Il a fini aux urgences où on a dû lui entailler le bras pour retirer l’infection..Greg Valentino est l’exemple type de la dérive possible du monde du bodybuilding.
Il n’avait qu’un objectif : être le plus énorme possible, peu importe la manière..

Pour conclure, vous l’avez compris, je vous déconseille très vivement d’utiliser le synthol en musculation, produit très dangereux et qui n’offre que des résultats disgracieux et temporaires…
N’oubliez pas, on a rien sans mal, et vous obtiendrez un corps d’athlète en mettant l’accent sur un bon programme d’entrainement varié, et en ayant une rigueur sur votre nutrition et sur l’utilisation des suppléments alimentaires. Vous obtiendrez ainsi un corps musclé, fonctionnel et en parfaite santé !

Continuer la lecture

Dossiers

Vivez de votre passion avec la franchise BSA SHOP

Publié

le

bsa-shop-franchise

Vous êtes passionné de musculation ? Vous aimez vous entrainer et prendre soin de votre alimentation ? La franchise BSA SHOP peut vous permettre de lier passion et activité professionnelle ! Vous allez avoir la possibilité d’ouvrir votre propre magasin de compléments alimentaires et accessoires musculation, avec du service clé en main. BSA SHOP va vous permettre de franchir le cap et de vous lancer dans l’aventure de l’entreprenariat, dans un domaine qui vous passionne !

Un concept totalement clé en main

BSA SHOP va vous accompagner dans toutes les étapes de la création de votre boutique. A partir de 7000 euros d’apport, BSA SHOP vous accompagne dans votre projet, avec le timing suivant :

  • Premier contact téléphonique pour répondre aux questions
  • Rencontre pour approfondir vos projets et vos questions
  • Création du Business plan et demande de financement
  • Dans le même temps, recherche du local
  • Une fois le finalement accepté, signature du précontrat (20 jours plus tard signature du contrat définitif)
  • Préparation du local (peinture, étagère, informatique)
  • Livraison et étiquetage des produits
  • Ouverture

BSA SHOP annonce la possibilité d’ouvrir sa boutique entre 1 et 2 mois : un temps record !

Les points forts de la franchise BSA SHOP

CHOISIR BSA SHOP, c’est s’appuyer sur un concept gagnant, et être assuré d’être suivi à toutes les étapes de la création. La franchise BSA SHOP présente de nombreux avantages :

  • un concept qui a fait ses preuves : déjà 23 boutiques ouvertes en juin 2016, et un objectif de 60 en 2018 !
  • un marché en pleine expansion : les gens font de plus en plus attention à leur corps, au fait de bien vieillir également
  • des marges bien maitrisées : l’achat groupé directement auprès des usines vous permettent de dégager de confortables marges
  • un concept clé en main : stock, mobilier, local, informatique, tout est prévu !
  • un développement de sa propre marque, BSA nutrition, qui vous permet de dégager de belles marges et de donner de la crédibilité à votre boutique !
  • un site internet bien référencé BSA SHOP, pour assurer une communication importante autour de la marque
  • une grande présence sur les réseaux sociaux
  • vous restez libre ! BSA SHOP est là pour vous accompagner, vous aider, vous lancer, mais à aucun moment ne décide à votre place : vous restez maitre de votre destin !

BSA SHOP, toujours un temps d’avance

BSA SHOP visite constamment l’ensemble des plus grands salons mondiaux du fitness, pour rester à l’affut de toutes les opportunités du marché, et de négocier pour vous les meilleurs tarifs.

BSA SHOP prépare et réalise toutes les étiquettes en français : une fois vos produits reçus, il n’y a plus qu’à les installer pour les vendre !

BSA SHOP réalise pour vous des formations pour la gestion de vos stocks, et pour vous aider dans les stratégies de ventes.

BSA SHOP met à disposition un logiciel complet pour gérer votre stock, obtenir des statistiques de ventes, par catégorie.

Vous n’êtes toujours pas convaincu ?

BSA SHOP vous accompagne dans toutes les démarches administratives, juridiques et bancaires ! Ouvrir son entreprise en France est souvent un parcours peu évident, mais tout devient plus simple lorsqu’on est aussi bien accompagné !

Avec BSA SHOP, lancez votre entreprise et vivez de votre passion !

Continuer la lecture

Dossiers

5 conseils pour optimiser sa récupération en musculation

Publié

le

recuperation-musculation-conseils

Pour progresser en musculation et obtenir un corps musclé et sec, cela passe bien évidemment par de nombreux entrainements intenses ! Mais pour pouvoir enchainer ces entrainements, 4 jours par semaine, pendant de longs mois, vous devez faire très attention à optimiser la récupération entre ces séances…

A travers cet article, nous allons vous donner nos 5 conseils pour optimiser la récupération, et assurer votre progression musculaire sans blessures !

Pourquoi optimiser la récupération en musculation ?

Qui n’a jamais connu un lendemain avec les pec fissurés ? ou des jambes explosés le lendemain de squat ? Vous comprenez bien que la musculation est un sport exigeant, créant de nombreux dégâts au niveau musculaire, qu’il faut savoir réparer pour progresser…

A la sortie d’un entrainement, vous êtes moins bon qu’au départ de la séance…explication :

surcompensation_musculation

Comme vous pouvez le voir sur ce schéma, après l’entrainement, votre organisme est dans un état de fatigue dû aux efforts consentis. Votre corps a besoin de réparer les fibres endommagées, de recharger les stocks de glycogène. Après 24 à 48h, l’organisme a pu répondre aux stimuli de l’entrainement, et crée une surcompensation en prévision d’un futur effort…

Si vous ne laissez pas le temps à l’organisme de créer cette surcompensation, vos efforts deviendront vite inutiles..et les risques de surentrainement sont grands !

Pendant cette période de récupération et pour obtenir cette surcompensation de la meilleure des façons possibles, plusieurs conseils peuvent être suivis.

Conseil #1 pour optimiser la récupération en musculation : l’alimentation

recuperation-alimentation-musculation

L’alimentation est on le répète un pilier essentiel pour votre progression en musculation et pour optimiser la récupération. Après une séance de musculation, 2 éléments sont indispensables :

  • une ration de glucides pour faire face à l’épuisement du stock de glycogène
  • une ration de protéine pour stopper le catabolisme (destruction musculaire) et entrer dans l’anabolisme (construction musculaire)

Conseil #2 pour optimiser la récupération : respect du temps de repos

recuperation-musulation-sommeil

Pour avoir un point de repère, on dit qu’il faut 48h entre 2 séances sur un même muscle.
Mais celui ci peut s’allonger en fonction de votre type de travail : par exemple avec un travail excentrique, il faut plutôt au minimum 72h de récupération.

Si vous ne respectez pas ce délai, vous n’offrez pas la possibilité à votre organisme de créer la surcompensation..
Je me répète mais c’est vraiment très important ! Je vois trop souvent des gens ne comprenant pas pourquoi leurs pectoraux ne grossissent pas alors qu’ils les travaillent 4 fois par semaine…cherchez l’erreur !

Conseil #3 pour optimiser la récupération : les compléments alimentaires

recuperation-complement-alimentaire-musculation

Les compléments alimentaires ne sont pas obligatoires pour votre progression, mais ils vont grandement vous aider !
En effet, il n’est pas toujours évident de sortir et cuire une viande dans les 30 minutes suivant l’entrainement pour stopper le catabolisme…

A ce moment là, votre shaker de protéine en poudre peut vraiment vous aider !
Il existe également des boissons de récupération comprenant glucides et protéines, ou encore des barres protéinées très pratique à glisser dans votre sac de sport !

Conseil #4 pour optimiser la récupération : l’auto massage

recuperation-musculation-automassage

Masser les muscles qui ont subi les foudres de l’entrainement permet de drainer les toxines accumulées, d’agir directement sur les lésions musculaires et de détendre cette zone.
L’action sur les fibres endommagées est vraiment bénéfique !
Mieux encore que l’auto massage : se faire masser, idéal pour optimiser la récupération et l’associer au plaisir !

Conseil #5 pour optimiser la récupération : le chaud et/ou le froid

recuperation-sauna-musculation

La cryothérapie est une méthode vraiment très performante pour la récupération musculaire…mais encore très couteuse…réservé souvent aux sportifs professionnels.
Le froid permet un effet anti inflammatoires sur les zones travaillées, soulage les tendons, articulations et muscles.

Parlons maintenant de la chaleur pour la décontraction musculaire !
Un bon sauna vous permet un relâchement musculaire, une amélioration de la circulation sanguine, et donc une meilleure réparation des fibres lésées !

Voilà un petit florilège des possibilités pour optimiser la récupération !
On oublie donc pas les piliers important que sont l’alimentation, l’hydratation et le sommeil, mais vous voyez que certaines méthodes complémentaires peuvent vous aider dans cette démarche.

On aurait pu également parler de l’électro-stimulation, agissant directement sur la zone musculaire pour créer un décrassage et une récupération active !

Prix: EUR 499,00
Ancien prix: EUR 629,00
Prix: EUR 979,00
Ancien prix: EUR 1.229,00

Continuer la lecture

Dossiers

Le sport protège votre foie de l’alcool

Publié

le

sport-protege-foie-alcool

Une étude scientifique récemment publiée par des chercheurs universitaires américains a permis de constater, une nouvelle fois, le coté bénéfique d’une activité sportive régulière sur notre métabolisme.

Les méfaits de l’alcool pour la musculation et le Fitness

alcool-musculation

alcool-musculation

Il y a quelques temps, je vous ai proposé un article sur l’alcool et la musculation.
Dans cet article, j’avais mis en évidence 4 méfaits de l’alcool qui venaient entraver le développement de votre niveau.
Pour résumer, ces 4 points étaient :

Cet article avait été abordé dans le cas d’une consommation occasionnelle d’alcool.
Néanmoins, si cette consommation deviens abusive, elle peut être responsable de certaines maladies comme la cirrhose, mais également d’autres troubles métaboliques comme l’inflammation, une augmentation du taux de triglycérides, d’acides gras ou de glucose dans le sang.

Le sport protège votre foie de l’alcool

sport-alcool-cirrhose-foie

L’étude scientifique menée par les chercheurs a permis de mettre en évidence l’effet protecteur d’une activité physique aérobic intense sur le foie.
Pour cela, deux groupes de rats athlétiques ont été utilisés dans cet expérience.

Les chercheurs ont administrés à un des deux groupes une certaine dose d’alcool chaque jours pendant 6 semaines.
Le deuxième groupe quand à lui ne recevait pas d’alcool.

Après ces 6 semaines, les scientifiques ont pu observer les résultats suivants :

  • Le groupe témoin qui n’avait pas reçu d’alcool avait un foie en parfaite santé
  • Les rats qui ont reçus une dose d’alcool journalière ont développés un dépôt graisseux au niveau du foie, mais les chercheurs n’ont constatés aucune augmentation du taux de triglycérides, de glucose ou d’acides gras dans le sang.

Le chercheur Jamal Ibdah, professeur en médecine et principal auteur de cette étude, nous explique que la consommation abusive d’alcool réduit l’efficacité de l’insuline et entraine un taux élevé de sucre dans le sang. Cette découverte va donc permettre d’approfondir les études sur les effets d’une activité sportive intense sur notre organisme afin de savoir quel élément déclenché par le sport permet de protéger le foie, dans le but de développer un traitement pour les maladies liées à l’alcool.

Attention toutefois, cette étude a été faite sur des rats athlétiques disposant d’un excellent entrainement aérobic. Les séances de musculation, souvent en filière anaérobic ne sont pas concernés dans cet étude.

Continuer la lecture

Trending