Connect with us
guide prise de masse

Mouvements trichés en musculation : le concept

Les mouvements trichées en musculation : technique d'intensification

Techniques de musculation

Mouvements trichés en musculation : le concept

Tricher en musculation pour progresser : voilà un drôle de concept !
A première vue, je devrais vous répondre forcément non à cette question ! Et pourtant, vous allez voir que ce n’est pas si évident que cela ! Alors bien sûr il y a tricher et tricher ! Qu’appelle t’on les mouvements trichés en musculation ? Quand et comment les utiliser ? Réponse sans plus attendre !

Qu’appelle t’on tricher en musculation ?

Curl mouvement trichée musculation

Tricher en musculation ne veut pas dire trafiquer les poids que l’on met sous la barre pour montrer à ses copains qu’on soulève plus qu’eux au développé couché ! Ca ne veut pas non plus dire prendre des produits de poney pour développer plus rapidement sa masse musculaire, et faire un arrêt cardiaque à 40 ans !

Tricher en musculation, cela correspond au fait de modifier la posture de départ, la réalisation du mouvement, pour utiliser d’autres chaines musculaires vous permettant de soulever la charge.

Quand peut on tricher en musculation ?

Si vous débutez en musculation, vous oubliez tout de suite cette possibilité de tricher sur les mouvements pour porter plus lourd. Vous devez à tout prix vous concentrer sur la bonne réalisation du mouvement.
Votre technique doit être une priorité pour éviter au maximum la blessure.

Contenter vous de limiter la charge, et d’être parfait dans votre technique.
Pour cela, n’hésitez pas à faire les séances par 2 pour être observer par un partenaire d’entrainement, ou réaliser les mouvements devant un miroir (et non cela ne sert pas seulement à faire le beau !).

Une fois cette phase de débutant passée (au moins une année de pratique assidue !), vous pouvez utiliser les mouvements trichés en musculation.
On utilise cette technique lorsque sur une série de 10 répétitions par exemple, vous n’arrivez plus à soulever ou pousser les 2 dernières…la charge devient trop lourde…
A ce moment là, vous pouvez modifier la gestuelle initiale, en vous servant des jambes par exemple sur le développé militaire debout, ou en cambrant légèrement le dos sur les dernières répétitions au développé couché.

Il ne faut surtout pas utiliser cette technique avec tous les exercices de musculation !
Sur du squat ou du soulevé de terre, modifier la gestuelle avec de lourdes charges peut devenir dangereux, et vous allez droit à la blessure ! Votre dos ne le supporterai pas..

Pourquoi utiliser les mouvements trichés en musculation ?

Vous l’avez compris, tricher en musculation signifie trouver une adaptation gestuelle pour réussir à soulever une charge sur la ou les 2 dernières répétitions. En aucun cas vous ne devez utiliser cette posture trichée sur toutes les répétitions…cela voudrait dire que votre charge n’est pas adapté.

Par contre si vous l’utilisez sur la ou les 2 dernières répétitions, cela va vous permettre d’habituer votre organisme à porter plus lourd, à repousser ces limites, à détruire plus de fibres…bref à progresser davantage !

Les mouvements trichés en musculation, cela correspond à utiliser une technique d’intensification pour optimiser la progression !
Contrairement aux répétitions forcées qui reposent sur le même concept mais à l’aide d’un partenaire qui allège légèrement la charge, les répétitions avec mouvements trichés sont donc faites seules !

Nous vous conseillons de les utiliser sur quelques exercices seulement, comme le développé militaire ou le curl, pour booster votre progression !

Continue Reading
Advertisement guide de la prise de masse
Pour aller plus loin ...

Préparateur physique, mental et nutritionnel, je met mon savoir à votre disposition pour vous aider à progresser et atteindre vos objectifs !

Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans Techniques de musculation

guide prise de masse
To Top